Appel à contribution: trois volumes thématiques

Dans le cadre du prochain CONGRES MONDIAL DES CHERCHEURS ET EXPERTS FRANCOPHONES (Episode 2) qu’organise l’Académie Africaine de Recherches et d’Etudes Francophones (ACAREF) en collaboration avec l’Université de Parakou-Bénin, il est lancé un appel à contribution thématique en lien avec la problématique générale du congrès – L’UNIVERSITE/AIRE ET LA SOCIETE AUJOURD’HUI – en vue de publier trois ouvrages qui mettront en exergue les champs disciplinaires des lettres, langues et sciences humaines/sociales…
En effet, le réseau ACAREF/DELLA et la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines (FLASH) de l’Université de Parakou organisent le Congrès mondial des chercheurs/experts francophones à PARAKOU du 22 au 26 juin 2020 sur le Campus Universitaire. Il s’agit bien entendu du 1er rendezvous scientifique de cette envergure, délocalisé ; et ceci marque le début d’une tournée internationale de ce que les gens ont pris l’habitude d’appeler le Rendez-vous d’Accra.
En effet, en 2018, lors du 3e Colloque consécutif du laboratoire DELLA à l’Université du Ghana, Legon, les participants ont majoritairement émis le vœux de voir ce rendez-vous tourner dans les différentes universités des pays francophones et francophiles d’Afrique. C’est bien dans ce contexte que s’inscrit ce CONGRES MONDIAL DES CHERCHEURS ET EXPERTS qui va se tenir à l’Université de Parakou au Bénin, en juin 2020. Et déjà, plusieurs autres pays en sont demandeurs : le Maroc en 2021 (à Fès), le Kenya en 2022. C’est un nouveau départ stimulant!
Que pouvons nous espérer de cet autre rendez-vous de l’ACAREF en 2020 ?

Il est question ici d’un rendez-vous d’échanges d’expériences et de mutualisation des compétences francophones en vue d’impacter davantage les humanités. En effet, depuis un certain temps maintenant, les recherches anglo-saxonnes sont devenues des références incontournables. Ceci leur confère une visibilité sans pareille dans le concert du monde académique et dans les humanités. Si le phénomène est très présent
au Nord, il ne l’est pas moins au Sud. Ce congrès, tout en se donnant l’ambition d’appoter plus de visibilité aux recherches francophones et de leur faire une part belle dans le concert des recherches scientifiques, se propose donc d’interroger l’université/l’universitaire (notamment les domaines des Lettres, Langues et les Sciences sociales /humaines) sur ses relations avec la société et de se faire l’écho des avancées de la recherche francophone en la matière.
Objectifs :
– Contribuer à la valorisation et à une plus large diffusion des recherches francophones, à leur visibilité internationale,
– Faciliter la coordination institutionnelle de ces recherches et de nouvelles formes de coopération,
– Encourager l’émergence de nouvelles thématiques ainsi que les approches interdisciplinaires et transversales au sein des Lettres et des Sciences humaines/sociales.

Télécharger le document entier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *